L’ESACT en grève contre la précarité étudiante

Poussé·e·s par l’actualité de plus en plus présente sur la précarité étudiante, et plus particulièrement sur les mouvements pour contrer celle-ci en France, les étudiant·e·s de l’ESACT (l’École Supérieure d’Acteurs·rices rattachée au Conservatoire Royal de Liège) ont décidé de se mettre en grève pendant une journée. L’Assemblée générale a mis cette volonté en action la semaine suivante, le 5 décembre 2019, en solidarité avec tou·te·s les étudiant·e·s en lutte.


Cette journée, organisée en soutien à tou·te·s celles et ceux qui souffrent de la précarité, s’est déroulée en deux temps : dans un premier temps, un rassemblement a été organisé, devant plusieurs établissements d’enseignement supérieur, afin d’y rencontrer et sensibiliser les étudiant·e·s liégeois·es ; dans un second temps, les étudiant·e·s de l’ESACT se sont réuni·e·s en Assemblée générale avec des groupes alliés, comme la FEF et autres militant·e·s belges.


Au terme de cette discussion, le constat est resté sans appel : la précarité étudiante prend à la gorge un très grand nombre d’étudiant·e·s. Selon ces militant·e·s, cette première action marque le début d’un rassemblement de masse pour lutter contre cette précarité et à agir ensemble pour l’éradiquer.

Julie Demarteau